Depuis de nombreuses décennies, les chercheurs et les médecins sont certains de l’interaction entre la musique et la santé. Oui, la musique peut faire beaucoup de bien sur une personne malade. Par exemple, pour les malades atteints d’Alzheimer, on sait que, il a été constaté que la musique constitue une source de plaisir, de bonne humeur et de divertissement pour ces malades, ce qui est déjà énorme en soi.

Les deux vont-elles de pair ?

Le fait est que la musique agit sur les hormones du plaisir en favorisant leur production et leur développement. Mais plus encore, la musique est capable de stimuler leur activité cérébrale, et des études ont même démontré qu’au fil du temps, la musique peut faire remonter certains souvenirs. Comment expliquer ce phénomène ? Selon des études menées par des chercheurs de l’université de McGill à Montréal, il est établi que la musique agit directement sur le système de récompense situé dans le cerveau. La musique motive aussi l’apprentissage et impacte sur le système cognitif.

Influence sur toutes les parties du cerveau

La musique a le chic d’influencer chacune des zones de notre cerveau. En d’autres termes, elle permet de communiquer, de s’exprimer et de nouer des relations avec ceux qui nous entourent, elle réduit l’angoisse et l’inquiétude, elle stimule la mémoire car quand on aime une musique, notre cerveau a tendance à enregistrer les notes, les paroles, etc. La musique agit également sur les émotions et les pensées, ce qui veut dire qu’elle permet de faire renaître certains sentiments. Elle permet aussi de moins s’isoler, on est dans le partage. De plus, la musique stimule la créativité, privilégie l’estime de soi et l’assurance, mais également, elle renforce l’intérêt et l’attention, de tout le monde, malade ou non mais on relève l’importance de tous ces bénéfices pour les malades atteints d’Alzheimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *